Thermalisme

Guesdy, Allevard en 1840

Après la métallurgie, Allevard s’est fait connaître comme ville d’eau, aujourd’hui encore en activité, spécialisée dans le traitement des affections du nez, de la gorge et des oreilles ainsi que des rhumatismes. Nous devons principalement au docteur Henri Perrin, spécialiste en médecine thermale, la constitution du fonds présenté dans l’exposition permanente du musée. Cette activité a donné matière à une production assez exceptionnelle d’images : au XIXe siècle, des estampes sur les bains et les sources thermales, plus tard des affiches touristiques dont deux signée Hugo d’Alesi (1900), une autre Géo Dorival (1910) et des photographies. La partie la plus extraordinaire intéresse les objets, environ une soixantaine, abordant différents aspects du traitement thérapeutique et de la vie d’un curiste dans une cité thermale.

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a